Comment Faire Une Lettre De Motivation Pour Une Formation, Conserver Les Fleurs D'hortensia, Sujet Bepc Sciences Physiques Pdf, Ou Acheter En Espagne Bord De Mer, Sac Vintage Homme, " />

musique folklorique camerounaise

Aperçu de la situation de la musique traditionnelle au Cameroun. ChateauNews décline toute responsabilité sur les contenus externes publiés. Nous ne le pensons pas. Ceci simplement parce que ce makossa n’est plus exécuté dans le respect des canons classiques. Mais il n’en est rien, car la grande majorité des rythmes que l’on retrouve dans la musique moderne s’inspire des musiques traditionnelles et on y ajoute des éléments nouveaux et des esthétiques nouvelles. Aujourd’hui, cette danse a dépassé le cadre des rituels et s’exécute pendant les cérémonies  de réjouissance  populaire. Il demeure donc important que nos valeurs traditionnelles soient préservées afin que les générations actuelles et futures puissent s’en inspirer pour créer davantage et être plus productives et compétitives sur la scène internationale. La musique folklorique bien encore vivace, se perpétue à présent grâce aux nombreuses fanfares et groupes de tamboura. Généralement c’est dans les festivals avec une connotation plus communautaire que l’on découvre souvent les musiques traditionnelles. Dans le paysage audiovisuel actuel, la musique traditionnelle, vue sous son angle originel semble peu représentée. Approche conceptuelle de la musique traditionnelle. La culture est généralement perçue comme un ensemble plus ou moins cohérent des acquis résultant des effets d’une communauté pour résoudre des problèmes de tout ordre et satisfaire ses besoins et aspirations : savoir et savoir-faire, mythes, représentations religieuses ou artistiques, signes et symboles utilisés pour la communication. Pour les puristes de la musique traditionnelle, le makossa est en pleine décrépitude au détriment des autres rythmes venus d’ailleurs. blog de la musique camerounaise avec téléchargements de chansons et album. De nombreux spectacles sont également prévus dans des établissements culturels privés. Néanmoins, notons que dans d’autres parties du Cameroun encore, l’authenticité se perd et les rythmes traditionnels sont purement et simplement dilués pour laisser la place à un brassage entre musiques locales et rythmes importés. Il existe un très grand nombre de festivals de ce calibre, à l’instar du  Ngoun qui est le festival du peuple Bamoun, le Ngondo, festival des peuples Sawa, la fête du Coq qui est un festival des peuples Toupouri, le festival Gunu,  etc…. Les grecs ont principalement développé leur musique folklorique tout en héritant récemment de la musique occidentale, classique ou actuelle. Cameroun - inst Kora, percus, voix - Griot : Bafut Martin - Akwa Kwa Congo - Pygmés - Chants traditionnels Côte d'Ivoire - inst : Percus Erythrée - Asmara Tigrinya Traditional Music Erythrée - Asmara Tigrinya Traditional Music 2 Gambie - Griot Lamin Saho - Inst : kora Haiti - Musique traditionnelle Haiti - Musique traditionnelle 2 Dans la suite logique de la définition de cet auteur, il convient de dire que de nos jours, avec l’évolution des mœurs et les grandes mutations constatées au sein des populations, bien qu’imprégnée d’une identité culturelle forte, la musique traditionnelle s’est très vite adaptée au monde contemporain et est appréciée par beaucoup. C'est un instrument de percussion en forme de tambour à une membrane Lire l’intégralité de sa production épistolaire dans la suite de cet article. Ces différents instruments permettent d’exécuter des musiques pour accompagner les danses telles que : le djimassa, l’ekalé, le makoné, le engang, le koué, le N’teuh, le mbaya, le kalangou, le djang, l’ambassibé, etc… Seulement, de nos jours la révolution numérique et le développement sans cesse croissant des technologies font que ces instruments sont de moins en moins sollicités et ont simplement  laisse la place aux nouveaux appareils produisant des sons peu authentiques comparés à ceux des instruments traditionnels. Il y a très longtemps que l’on n’a plus vu un musicien camerounais gagner des prix prestigieux sur la scène africaine. Les enjeux sont pourtant très grands, surtout dans un environnement où la promotion et la protection de la diversité des expressions culturelles sont prônées. Peut-on véritablement être compétitif sur le marché musical africain si nous focalisons nos créations sur les pales copies des rythmes tels que la rumba, le coupé-décalé, la salsa, le zouglou en délaissant, nos rythmes camerounais tels que le makossa, le bikutsi, le benskin, l’assiko, etc… ? HISTOIRE GÉNÉRALE DE L’AFRIQUE – Tomes 1, 2, 3, 4, 5,... Cameroun : Voici les noms des nouveaux préfets et sous-préfets nommés... Cameroun : Voici les nominations au MINSEC dans le Septentrion. La musique d'Awilo Longomba s'est répandue au-delà du Congo avec son son de Makossa, qui a secoué la scène musicale africaine dans les années 90. Nous avons l’exemple du Djimassa, qui est une danse enracinée  et  développée  par  le peuple  Bamoun, et exécutée par les reines de la cour royale lors de cérémonies d’intronisation ou à l’occasion de mariages princiers. Tel que nous l’avons vu plus haut, la musique traditionnelle au Cameroun garde malgré tout une place non négligeable dans le répertoire musical national. 1 déc. Généralement c’est dans les festivals avec une connotation plus communautaire que l’on découvre souvent les musiques traditionnelles. Disclaimer: Music In Africa provides a platform for musicians and contributors to embed music and videos solely for promotional purposes. La musique traditionnelle, parfois abrégé en « musique trad », désigne l'ensemble des musiques associées à une culture régionale ou à une zone géographique. Elle trouve son origine au Moyen Âge dans la musique sacrée chrétienne, mais aussi dans le riche folklore populaire slave. Le Samale, quant à lui, est une forme de poésie lyrique et satyrique qui parle des problèmes de mœurs dans un style propre aux initiés. Pour mieux appréhender la problématique des musiques traditionnelles au Cameroun, il est tout d’abord nécessaire de définir le concept de musique traditionnelle, ensuite, nous dresserons un état des lieux précis de cette filière musicale dans le contexte camerounais, et enfin, nous identifierons les différents enjeux et les stratégies qui pourraient être implémentées dans le souci de dynamiser cette filière artistique. If any track or video embedded on this platform violates any copyrights please inform us immediately and we will take it down. Le Samale, quant à lui, est une forme de poésie lyrique et satyrique qui parle des problèmes de mœurs dans un style propre aux initiés. La musique traditionnelle camerounaise est, depuis les temps anciens, le moyen de commémorer les faits et événements ayant marqué une famille, une ethnie, un peuple durant son vécu. Ce n’est plus la musique authentique qu’ont toujours connu les Sawa, mais c’est devenu un mélange avec des rythmes venu d’ailleurs (Rumba, Coupé-décalé Pop, R’N’B, etc…). Cameroun : qui sont les redoutables Danbangas ? Un style régional est bien connu à présent : l'Oberkrainer. C’est un cri d’alarme qui devrait interpeller toutes les parties prenantes à cette noble cause (les pouvoirs publiques, les différentes communautés culturelles, les corporations d’artistes, etc…). Aujourd’hui, l’évocation de la danse au Cameroun ne renvoie plus systématiquement aux groupes de danses folkloriques comme cela a été le cas pendant des décennies. Sur l’ensemble du territoire, on constate qu’il y’a encore des artistes qui, malgré l’avancée notoire des technologies actuelles, tentent tant bien que mal de garder une certaine authenticité dans la pratique de cet art. La musique profane savante byzantine utilise les mêmes huit modes que la musique ecclésiastique. 1 YEAR : 2013 1 - La plekesse - 8.16 MB [MP3] Depuis les temps anciens, la musiqu… Tel que nous l’avons vu plus haut, la musique traditionnelle au Cameroun garde malgré tout une place non négligeable dans le répertoire musical national. C’est une danse « obscène »  parce qu’abordant  des  sujets considérés tabous dans  l’Afrique traditionnelle, notamment la sexualité. Nous prenons en exemple les célèbres  KORA Awards, le dernier artiste musicien camerounais à avoir gagné un trophée Kora est Wes Madiko en 2000. ALBUM : Yorogang, Vol. A la découverte du Tambari de la Royauté à Tibati, Ngaoundéré : Le festival des musiques et danses patrimoniales exalte la diversité culturelle du Cameroun, Ngaoundéré : Un festival culturel, Festi Adamaoua en préparation. Malgré cette présentation un peu alarmiste de la situation des musiques traditionnelles, notons néanmoins qu’il y a encore quelques artistes musiciens ou groupes qui tant bien que mal essayent de préserver ces richesses culturelles qui nous sont propres. Avec son caractère immuable et oral, la musique traditionnelle semble perdre de l’importance avec le temps et tend à disparaitre progressivement. La musique folklorique et rurale appelée dhimotiko traghoudhi peut être divisée en deux catégories : Des politiques concrètes favorisant la transmission de ces valeurs culturelles doivent être sérieusement envisagées si nous voulons préserver et faire briller la flamme de la vraie musique camerounaise, inspirée de nos richesses musicales traditionnelles. 2019 - Explorez le tableau « Musique traditionnelle » de Luc Giguère, auquel 131 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. A côté du Makossa, nous avons aussi le Bikutsi, et tous deux forment les rythmes les plus populaires. Cameroon folk dance.webm. (ph) kwekudee-tripdownmemorylane.blogspot.com. Le groupe est sollicité lors d’événements pour sa musique folklorique et traditionnelle [1 Nous avons aussi le  Mbaya, qui est répandu sur le territoire camerounais avec des dénominations  variant selon les régions. En 1995, il cesse de jouer de la batterie et son premier album Moto Pamba avec l'aide de Shimita, Ballou Canta, Dindo Yogo, Dally Kimoko, Sam Mangwana, Syran Mbenza et Rigo Star. Avec son caractère immuable et oral, la musique traditionnelle semble perdre de l’importance avec le temps et tend à disparaitre progressivement. Nous ne le pensons pas. Par conséquent, il semble important d’implémenter certaines actions afin de permettre à la jeune génération de s’approprier la pratique réelle des musiques traditionnelles qui ont tendance à s’effriter pour laisser la place à des métissages qui ne sont pas toujours forcement productifs. C’est le sentiment que l’on a lorsque l’on écoute la musique moderne. Nous avons l’exemple du Djimassa, qui est une danse enracinée et développée par le peuple Bamoun, et exécutée par les reines de la cour royale lors de cérémonies d’intronisation ou à l’occasion de mariages princiers. C’est un cri d’alarme qui devrait interpeller toutes les parties prenantes à cette noble cause (les pouvoirs publiques, les différentes communautés culturelles, les corporations d’artistes, etc…). De nos jours, l'ouverture du pays et les nouvelles technologies de l'information et de la communication ont fortement transformé l'univers musical camerounais tout en sinspirant de ses musiques. A côté du Makossa, nous avons aussi le Bikutsi, et tous deux forment les rythmes les plus populaires. Ecoutez ou téléchargez des musiques mp3, traditionnelles de Haute-savoie, accordéons instruments anciens, musique folklorique 1. Dans la pratique, les musiques traditionnelles qui accompagnent généralement les danses traditionnelles s’exécutent lors de fêtes, de cérémonies et autres rituels. Les enjeux et les stratégies de développement de la musique traditionnelle au Cameroun. Aussi, précisons qu’il n’existe véritablement pas de festival consacré exclusivement à la musique traditionnelle au Cameroun. CEFEDEM Bretagne – Pays de Loire, 2005 – 2006. C’est une danse « obscène »  parce qu’abordant  des  sujets considérés tabous dans  l’Afrique traditionnelle, notamment la sexualité. De façon plus explicite, Françoise Etay, dans son article intitulé «  Dix ans de musique traditionnelle en France » précise que : « La musique traditionnelle se définit par un enracinement localisé. Danseuses traditionnelles. C’est un rythme d’animation  populaire exécuté lors de  funérailles et manifestations  publiques. Sur l’ensemble du territoire, on constate qu’il y’a encore des artistes qui, malgré l’avancée notoire des technologies actuelles, tentent tant bien que mal de garder une certaine authenticité dans la pratique de cet art. Ces musiques tirent leurs sources des chansons et des rythmes qui sont joués pour accompagner les danseurs et danseuses dans leurs gestuelles corporelles. Emulate Rocky Dawuni, says Ghanaian rapper Nuru. Néanmoins, notons que dans d’autres parties du Cameroun encore, l’authenticité se perd et les rythmes traditionnels sont purement et simplement dilués pour laisser la place à un brassage entre musiques locales et rythmes importés. C’est un rythme d’animation  populaire exécuté lors de  funérailles  et  autres  manifestations  publiques. De façon plus explicite, Françoise Etay, dans son article intitulé « Dix ans de musique traditionnelle en France » précise que : « La musique traditionnelle se définit par un enracinement localisé. Les Canal 2'or (Canal d'or) ont été créés en 2004 par la chaîne de télévision camerounaise Canal 2 International [1].C'est une cérémonie de récompenses qui prime les meilleurs musiciens et acteurs culturels du Cameroun et d'Afrique centrale [2].La dixième édition des Canal 2'or, Canal 2'Or Act 10, s'est tenue le 28 février 2015 au Palais des Congrès de Yaoundé [3 Takam II est un groupe de musique folklorique originaire de Bamendjou en pays Bamiléké au Cameroun.. Après le décès de son cousin Jean, Michel continue l'histoire du groupe. Cameroun : Le maire de Maroua 2e Abdoulaye Sinalé entre le…, Cameroun : Eneo a une solution pour l’électricité dans le Septentrion, Régionales 2020 au Cameroun : Le parti FSNC en ballotage à…, Cameroun – Régionales 2020 : Un enfant tué par le convoi…, Cameroun : Maroua en proie à une série d’incendie, Cameroun : A Maoura, les abeilles envahissent le quartier Missinguiléo, Cameroun : 13 morts dans l’incendie d’un domicile à Guider, Cameroun : Plan national de développement 2030, qu’est-ce qui va changer…, Cameroun : Violences basées sur le genre, la loi du silence, Cameroun : Les bibliothèques, foyer de savoir à Maroua, Livre : « Sacré incompétent » de Abakar Ahamat présente la…, Chadwick Boseman, le roi T’Challa de Black Panther est mort, Maurice Kamto suspend le Secrétaire du MRC en Europe, CEEAC : Denis Sassou N’Guesso prend les rênes de la présidence, France : « On m’a dit sale nègre », affirme le…, Argentine : La légende Diego Maradona est mort d’arrêt cardiaque, Peter Mafany Musonge : “Nous avons trouvé des populations de…, Oumarou Sanda Aboubakar : « Le secteur du tourisme reste le…, Cameroun : Maladies cardio-vasculaires et hygiène bucco-dentaire, entretien avec le Lieutenant-Colonel…, Carnage de Kumba : Les réactions se multiplient au Cameroun, Cameroun : Le Lamidat de Ngaoundéré, une forte dynastie Africaine, 35 idées pour partir en week-end au Cameroun, Cameroun : Lolodorf, le visage du Kamerun profond, Appel à candidature Forum National de danse Hip Hop. Award-winning producer R Kay (Robert Kamanzi) is this year’s highest earner in the Broadcasting... SA: Soda Studios launches Ancestors and Rituals series in December, WeHeartBeat to host NyegeNyegeBEATS Live Showcase Picnic, Ghana: Super Opong Stars to headline 5 December peace concert, Wizkid’s Made in Lagos: Sax, sex and smiles, Review: Kuami Eugene’s Son of Africa album, Ancient Astronauts talk about Kampala Fire EP, Kumerica radio: The anthems shaping Ghana's drill scene, OPPORTUNITIES FOR ARTISTS DURING COVID-19, Contemporary Zanzibar – the Sounds of a New Generation, Published under the Creative Commons Licence, SABC Crown Gospel Awards 2020: All the winners. La naissance de nombreuses troupes et d’un festival de danse, Abokingoma, contribue à une nouvelle effervescence de la danse. Nous prenons en exemple les célèbres Kora Awards, le dernier artiste musicien camerounais à avoir gagné un trophée Kora est Wes Madiko en 2000. Ce pays abrite plus de 250 ethnies et langues, ce qui suppose l’existence de plusieurs rythmes de danse et par ricochet, de musiques traditionnelles. Ce n’est pas une copie du passé, mais l’expression actuelle, vivante, de traits culturels stylistiques qui ont traversé plusieurs générations en un lieu donné ». Cet état des lieux est encore plus évident car sur le plan international, les musiques camerounaises sont peu représentées. Pour mieux appréhender la problématique des musiques traditionnelles au Cameroun, il est tout d’abord nécessaire de définir le concept de musique traditionnelle, ensuite, nous dresserons un état des lieux précis de cette filière musicale dans le contexte camerounais, et enfin, nous identifierons les différents enjeux et les stratégies qui pourraient être implémentées dans le souci de dynamiser cette filière artistique. Aussi, précisons qu’il n’existe véritablement pas de festival consacré exclusivement à la musique traditionnelle au Cameroun.

Comment Faire Une Lettre De Motivation Pour Une Formation, Conserver Les Fleurs D'hortensia, Sujet Bepc Sciences Physiques Pdf, Ou Acheter En Espagne Bord De Mer, Sac Vintage Homme,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.