Fort de Barry, Ardèche

P1030767Escapade au Fort de Barry

 (07210 St.Vincent de Barrès)

du moins ce qu’il en reste…

 

En vacances d’été à St.Lager-Bressac (07210) j’ai entendu parler d’un vieux fort en ruine, à quelques heures de marche. Je glane quelques renseignements de-ci de-là, histoire de voir de quoi il retourne. Il s’agit du Fort de Barry, construit en 926 par le Chevalier Stéphane sur un éperon rocheux basaltique situé sur les premiers contreforts du Coiron. Le fort était un lieu militaire qui ne comportait pas d’habitations civiles. Un village se trouvait côté sud, sous le château. En 1626, conséquences des guerres de religions, ordre fut donné de raser tout ce qui dépassait de la plate-forme. C’est pourquoi aujourd’hui on trouve encore quelques éléments qui constituaient le fort. Mais avant de procéder à la destruction, le responsable des carriers a réalisé une description assez précise du fort, expliquant la présence de tours et pourquoi il n’y avait pas de remparts côté sud, simplement une palissade en bois en raison de la falaise infranchissable.

Fort de ces informations, je décide de tenter l’aventure.

P1030760Me voilà parti, tôt ce matin là,avec la ferme idée de contempler le lever du soleil avant d’admirer les ruines. Ce qui m’avait été annoncé se confirme, le chemin se perd très vite et il faut finir à travers bois.

P1030766Après une bonne heure de grimpette, je tâtonne un peu pour enfin arriver aux vestiges d’une ancienne muraille, probablement les vestiges du village au pied du château évoqué plus haut . Quelques minutes plus tard sur le plateau, au beau milieu de feu Fort de Barry.

P1030770De là, j’ ai un point de vue de 360° ! au sud-est vers Loriol, la vallée du Rhône j’aperçois le fleuve, un peu plus vers le nord-est, Cruas et les panaches de fumées blanches de la centrale nucléaire.P1030784

De l’autre côté, un spectacle tout aussi grandiose, néanmoins un peu moins réjouissant:

P1030779St.Bauzille et l’usine CECA qui extrait et transforme depuis plus de dix ans maintenant la diatomite d’un ancien volcan, la montagne d’Andance toute proche. Vous apercevez le cratère sur la photo.

Je constate qu’il ne reste plus grand chose du Fort de Barry.

 

Les ruines d’une citerne,P1030774ceux d’une tour (visible sur le panoramique en tête de cet article)

P1030783P1030782

les vestiges de ce que fut la porte d’entrée ou encore les reste d’un pan de mur.

 

 

 

Pour conclure cette balade, voici le plan du fort tel qu’il était connu en 1621 Fort de BarryCe fut une belle journée et un beau voyage à la rencontre de l’histoire de cette région.

Merci à  Monsieur Jean-François Meniaud de Barrès Loisirs Animations Culture qui m’a fourni l’essentiel des informations sur le Fort de Barry
Merci à Mireille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *